ESTIME DE SOI: La Clé N*1

♛ Le dialogue intérieur

La première clé est de prendre conscience de son dialogue intérieur. Tu sais, c’est cette petite voix, qui commente constamment tout et n’importe quoi. Régulièrement cette petite voix critique, exige et mène le bal. Comme dirait mon amie Auréa:



on a tous une connasse intérieure


Ce sont, en fait, des pensées automatiques, qui se présentent à ton esprit. Elles peuvent concerner d’autres personnes ou être à l’encontre de toi-même.

Il s’agit d’une étape primordiale, dans le développement personnel:

✧ Prendre conscience que nos pensées sont au nombre approximatif de 60 000 par jour, soit environ 40 par minute. Énormément de pensées restent à l’état inconscient (Protopensées). Celles qui arrivent à notre conscience, ne nous appartiennent en réalité pas vraiment.
Beaucoup de pensées sont le fruit de schémas répétitifs, de l’éducation, du conditionnement de la société, de nos croyances, etc.

✧ Le cerveau fonctionne un peu comme un ordinateur, les pensées qui deviennent conscientes, ont été sélectionné par lui, en fonction de leur cohérence et utilité avec ce qu’il a expérimenté jusqu’ici. Cette phase est totalement inconsciente. D’où le fait, qu’on ait tendance à se retrouver dans des situations de vie similaires, à différents moments de notre vie.

En lisant ces lignes, parmi vous certains seront déjà bien avancés sur ce chemin et d’autres en prendront conscience pour la première fois.

Dans tous les cas, si tu as une mauvaise estime de toi, je t’invite à pratiquer quotidiennement l’exercice de la clé N*1


L’EXERCICE

Il consiste à prendre conscience, que ce que tu penses, ce n’est pas qui tu es.

✧ Car si l’on ne peut pas s’empêcher d’avoir ses pensées, on peut PRENDRE DU RECUL, CESSER DE S’IDENTIFIER à elles et surtout cesser de les VALIDER!!

✧ Tu vas mettre une petite alarme dans ta tête…
à chaque fois que tu auras une pensée de type critique ou reproche envers toi-même ou envers quelqu’un, pour commencer.
Tu vas penser à cette petite cloche : 🔔

✧ Positionne-toi en OBSERVATEUR de cette pensée!! au moment où tu observes, tu es ton vrai toi, celui qui peut choisir et qui a donc le pouvoir de changer sa vie.

Procure-toi un petit carnet, qui te suivra partout et note dedans les pensées: Cela te permettra de voir ce qui revient souvent.

✧ Maintenant, pose-toi la question suivante:
Est-ce que j’ai vraiment envie de valider cette pensée?

Est-ce qu’elle me fait du bien? Est-ce qu’elle apporte quelque chose de positif à quelqu’un?

Est-elle en accord avec les valeurs de cette personne que je veux être?

C’est quelque chose à faire sur le long terme pour changer ton disque dur rayé!! 😜


EXEMPLE:

Pensée: “je suis nulle, j’arrive à rien”
Est-ce que j’ai vraiment envie de penser ça de moi?

NON!!
je remplace par “même si je n’ai pas réussi cette fois-ci, je sais que j’ai plein de capacités et je m’aime inconditionnellement”


DEUXIEME EXEMPLE:

Une femme passe devant toi:
Pensée: “qu’est-ce qu’elle est grosse”.

C’est ok, tu n’as pas pu t’empêcher d’avoir cette pensée. Mais est-ce que tu décides de la valider?

Est-ce que ça t’apporte quelque chose de positif de penser ça? Est-ce que tu apprécierais que quelqu’un entretienne de telles pensées à ton égard?
—> NON

donc je décide de penser qu’elle est belle ainsi, ce qui m’aidera aussi à mieux accepter mon propre corps!! ❥

N’hésite pas à me faire part de tes questions, difficultés dans ce processus!! C’est avec plaisir que je t’accompagne!

Contacte-moi ici: @ serenity_and_messyheart

Affectueusement,

Fanny