ESTIME DE SOI: Clé N*4

♛ DECOLLER LES ETIQUETTES DU PASSE

J’aurai mis un peu de temps, mais voici enfin la clé d’estime de soi suivante. Tu sais que tu peux retrouver les 3 premières, dans la catégorie du même nom.

✧ Aujourd’hui, je vais aborder un noeud important, qui empêche d’avoir et de construire une bonne estime de soi. Il s’agit de ce que j’appelle : « les étiquettes du passé ». Dès l’enfance, nous avons intégré, dans notre disque dur, une multitude de phrases prononcées par les autres à notre égard.

Cela passe par des phrases relativement banales telles que: « il est timide », « elle est casse cou », « il est doué à l’école », « cassez-vous pas la tête avec lui, il y arrivera pas »…

Jusqu’à des phrases beaucoup plus blessantes:  » tu es grosse par rapport à tes soeurs », « t’es un bon à rien », « tu crois que tu es belle, quand tu pleures comme ça? », « il est fragile »… En bref, des vertes et des pas mûres, dont il y a autant d’exemples que de personnes sur terre.

Ces phrases, entendues dans l’enfance, mais également plus tard dans la vie, s’ancrent fortement chez la personne, allant jusqu’à la définir. C’est d’autant plus le cas, quand elles ont été prononcées par l’entourage affectif proche, sensé être une base sécurisante.

♛ Plus tu aideras ton enfant à croire en ses capacités, sans le définir par des étiquettes, plus il sera capable et réussira

✧ Il y a une très jolie histoire à ce sujet:

Il était une fois, un jeune garçon, cadet de sa famille, qui fût renvoyé de l’école, après y avoir passé seulement 3 mois. Sa mère reçut une lettre de l’école. Elle la lut, puis dit à son fils: « ton professeur a écrit, que tu es trop intelligent et qu’il serait dans ton intérêt d’étudier à la maison, étant donné tes capacités exceptionnelles. » La vie avançait et il étudiait à la maison avec sa mère. A dix ans, le jeune homme avait déjà un laboratoire de chimie. Il lisait énormément de livres scientifiques.

A douze ans, il obtenu la concession exclusive de vendeur de journaux, boissons, cigares, etc, dans le train direct entre Port Huron et Détroit. Avec l’argent gagné, il s’achetait des produits chimiques, afin de faire des expériences. Il devint un grand patron, à l’origine de milliers de brevets. Ce n’est qu’au décès de sa mère, qu’il retrouva la lettre de son professeur d’école.

Quand il l’ouvrit, il fût surpris par son contenu. Il était, en effet, écrit qu’il était un bon à rien, qui n’apprenait pas assez vite et qui était trop dissipé…

Ce jeune homme s’appelait Thomas EDISON, inventeur d’un objet de notre quotidien: l’ampoule électrique.

Citation originale de Roosevelt: « Believe you can and you’re halfway there »

♛ Jusqu’ici, j’ai abordé ce thème sur la perspective de l’enfance, parce que c’est là, que se crée les premiers schémas, qui perdurent bien souvent dans le temps. Mais, il va de soi, qu’en appliquant cette prise de conscience, à toutes les personnes que tu fréquentes, tu les porteras vers le haut.

♛ COMMENT FAIRE ?

✧ Là, c’est le moment où, tu te dis : –  » T’es bien sympa Fanny, mais mon enfance à moi, elle est passée, depuis longtemps! –

-« Ouais, je lis dans tes pensées 🙂 »

Alors voilà, ce qu’il faut comprendre ici, c’est que la prise de conscience de tes schémas, étiquettes et croyances limitantes, est un énorme pas.

Je t’invite à faire l‘exercice suivant:

Je t’offre ces planches, afin que tu viennes y inscrire, ces phrases qui t’ont été dites par ton entourage (Parents, amis, professeurs, entraîneur, famille…), et qui ont encore un impact sur toi aujourd’hui.

  1. ECRIS les phrases, qu’on t a dites et qui te restent en tête
  2. TRACE-LES avec un stylo rouge ❌
  3. REECRIS, en dessous, de chaque phrase, une version positive et en accord avec toi, pour remplacer le négatif.
  4. RELIS régulièrement les phrases positives pour t’en imprégner.

Le BUT est de réinvestir ton pouvoir personnel. Tant que ces critiques sont ancrées en toi, comme étant « vraies », tant qu’elles te blessent, tu es inconsciemment dans un rôle de victime. Nous n’avons aucun intérêt, dans cet exercice, à reprocher quoique ce soit, aux personnes concernées.

Bien au contraire! Ici, nous décidons de reprendre le contrôle, sur ces mots qui nous limitent. Bien évidemment, tu peux ressentir une colère légitime, que je te propose d’écrire, vider sur une page blanche ou en allant crier, lancer des pierres, extérioriser dans la forêt.

Néanmoins, la transformation intérieure est d’intérioriser le fait, que ces phrases à l’origine éphémères et peut-être même pas réellement pensées sur l’instant, ne nous appartiennent pas !!! Je veux dire:

Quand tu colles une étiquette « confiture à la framboise » sur un pot, est-ce qu’une fois vide, voir rempli d’une confiture à l’abricot, le pot continu de penser: « non, mais moi, je ne sais pas si j’ose être aux abricots, on m’a toujours dit que j’étais à la framboise! »?

Au moment où, tu décides de ne plus être la victime de personne, ces personnes et situations perdent leurs pouvoirs sur toi.

Tu récupères alors ta pleine capacité à choisir tes croyances

♛ POUR ALLER PLUS LOIN

✧ Dans certains cas, il se peut que des étiquettes résistent. Notamment, lorsqu’il y a eu des traumatismes, des violences. Ou simplement, parce qu’on s’est identifié à elles, régulièrement, dans différents événements de la vie.

Il y a, alors, un ancrage émotionnel fort, dont tu peux te débarrasser en allant voir un praticien EFT formé adéquatement. L’EFT est une technique de libération émotionnelle, inventé par Gary Craig, ingénieur de formation. Je t’invite à bien te renseigner sur un praticien formé par la technique officiel, car les vidéos en ligne, faites par « Monsieur et Madame tout le monde » ont souvent dérivées de la méthode officielle, et pourrait te conduire à une inefficacité, et donc à une déception.

Si tu as des questions et commentaires, je t’invite à me contacter directement sur mon compte Instagram, par message privé ou sous le post en lien avec cet article : @serenity_and_messyheart

LOVE

Fanny