Monica – Un complexe devenu un don pour changer des vies

Pour la troisième édition de cette catégorie: INSPIRATION BY, Monica Silva-Steiner m’a fait l’honneur d’accepter mon invitation. Comme vous le savez maintenant, cette catégorie a pour but de donner la parole à des personnes, qui ont su mettre à profit une ou plusieurs expériences difficiles, pour en faire une force au coeur de la résilience. C’est parfois même devenu une mission de vie ou leur métier. Monica est une personne profondément humaine, pleine d’humour et de bienveillance! J’ai fait personnellement appel à elle, plusieurs fois, avec beaucoup de satisfaction. Allez zouuu! Je vous laisse découvrir son article avec en prime, 3 précieux conseils à découvrir à la fin!!

Fanny


Monica Silva Steiner Entrepreneuse, femme de goût et de coeur et maman d’une petite fille

Coucou, moi c’est Monica, j’ai 36 ans et je suis conseillère en image. Ma mission, et on peut même dire mission de vie, est d’accompagner des femmes à devenir la meilleure version d’elles-mêmes, en améliorant leur propre perception et l’image qu’elles renvoient.

Je crois profondément, qu’en développant la connaissance de soi, tant au niveau physique que psychologique, on développe aussi la confiance en soi. Mieux se connaître entraine l’acceptation et donc l’amour propre.

J’aimerais donc te parler un peu mieux de mon métier et de ce qui a fait que j’ai pris cette voie, même si je suis convaincue que c’est elle qui m’a choisie.

Comment tout a commencé ?

J’ai créé Change by Monica, en 2011, et à cette époque, je venais de perdre mon job alimentaire, suite à un burnout. Quelques années auparavant, j’avais pris conscience de l’impensable : le métier que je croyais être ma destinée ne me plaisais pas. J’étais donc anéantie, malheureuse et sans objectif professionnel.

Toute ma vie, j’ai cru que j’allais devenir styliste. J’adore la mode, imaginer, créer ; et depuis toute petite, je jouais à être styliste, dans ma chambre. Mais voilà, une fois à l’école d’art, je ne me suis pas sentie à ma place, au milieu de tous ces gens passionnés par la mode, et seulement la mode !!

Moi je voulais plus, je voulais changer des vies, je voulais apporter quelque chose dans ce monde, une pierre à l’édifice. J’ai réalisé qu’il me manquait quelque chose dans cet univers et que ce quelque chose était la relation humaine.

Quand je réfléchis, je me rends compte que j’ai toujours été une « conseillère en image », même quand je ne savais pas que ce métier existait. Je me rappelle que petite, je conseillais mon entourage sur les habits à porter pour telle ou telle occasion, car ce qui me plaisait déjà à ce moment-là, c’était de voir les gens bien dans leur peau, épanouis et heureux.

Plus tard, j’ai compris que les gens heureux et bien dans leurs baskets ne cherchent pas les problèmes, ils n’ont pas le temps de créer des difficultés aux autres car ils sont trop occupés à arroser leur bonheur. Les gens heureux ne sont pas frustrés, et la frustration est un fléau dans notre société, elle amène la colère, la rage, la jalousie, l’envie et d’autres sentiments négatifs qui poussent certaines personnes à faire des choses horribles, ou à avoir des paroles destructrices.

C’est cette envie de voir les gens épanouis qui, comme un fil rouge, m’a accompagnée pour créer Change by Monica, en ayant comme outils: les habits et la mode.

Est-ce qu’il faut juste aimer la mode pour devenir conseillère en image ? Absolument pas. Et chaque étape de mon parcours a contribué à ce que je prenne cette voie, comme une vocation, une évidence.

Un des points les plus importants de mon métier est l’empathie, car c’est en s’intéressant et en comprenant le mal être de l’autre, que l’on peut réellement l’aider.

Le manque de confiance en soi et l’absence d’amour propre proviennent de blessures passées, parfois très profondes. 

Cela peut remonter à une enfance difficile, un abandon, des mots qui blessent, ou encore un manque d’amour ou de présence parentale. Cela peut aussi être causé par une maltraitance physique ou psychologique de la part d’un conjoint ou même une épreuve compliquée comme une maladie ou/et une dépression. 

Toutes ces épreuves peuvent laisser des marques, qui vont amoindrir la perception de notre valeur et créer une vision erronée de la personne que l’on est. 

Pour pouvoir comprendre ces choses, il faut savoir que certaines épreuves, je les ai vécues – et aussi que je suis moi-même hypersensible (je l’ai réalisé il y a peu de temps). 

Pour n’en citer qu’une – sinon l’article se transforme en livre ! A 14 ans, j’ai appris que j’avais une scoliose conséquente, que je pourrais finir en fauteuil roulant, si je n’opérais pas. Néanmoins, si je décidais de le faire, je pourrais aussi finir handicapée, car c’est une opération très risquée.

J’ai finalement pris la décision de ne pas me faire opérer. Je vis donc avec ce dos tordu, mon dos et les douleurs, qui vont avec. J’ai dû l’accepter, comprendre que mon corps ne se limite pas à mon dos, élargir ma vision de l’image que je renvoie, pour mettre l’accent sur le positif, les points que j’aime et surtout sur l’énergie que j’ai envie de transmettre.

Car au final tout est une question d’énergie que l’on renvoie et que l’on attire à soi – et si tu suis déjà Fanny, alors tu sais de quoi je parle…

Je m’occupe donc de transformer l’image d’une personne, mais surtout de changer sa perspective, son focus. Ce changement, je l’ai moi-même traversé et c’est entre autres grâce à cette épreuve, que je peux mieux conseiller mes clientes sur les difficultés qu’elles traversent, car je connais ce sentiment de mal-être.

Comment ça marche?

Comme dit plus haut, pour être bien dans sa peau, il faut se connaître, pour ne laisser personne d’autre que soi définir qui l’on est. 

Pour ce faire, j’analyse :

– Le style

Notre style c’est l’addition de notre personnalité et de notre style de vie. On peut donc avoir plusieurs styles en même temps – car notre personnalité est nuancée . On peut également être amené à changer de style au cours de notre vie, en fonction de notre âge et de l’évolution de notre style de vie.

 – La colorimétrie.

On a toutes des couleurs qui vont nous mettre en valeur suivant notre carnation, notre contraste, notre profondeur et notre sous ton de peau. Si on porte près du visage une couleur, qui n’est pas la « notre » elle va nous donner mauvaise mine ou ne pas communiquer notre intention. Car non seulement, chaque couleur a une température mais aussi une signification qui, même malgré nous, va transmettre un message.

 – La morphologie

Chaque corps est différent, chacune de nous a un complexe (si si !! Je t’assure, même la fille que tu trouves magnifique et parfaite). Mais l’important, c’est de connaître les points positifs de ta morphologie. Ceux qu’on va mettre en avant en apprenant à équilibrer et harmoniser notre silhouette. 

Ces étapes nous permettent, à moi et à la personne elle-même, d’apprendre à la connaître plus en détails: sa vraie personnalité et ce qu’elle a envie de transmettre autour d’elle. Beaucoup plus qu’une image révélée c’est une énergie, une lumière dévoilée.

Beaucoup plus qu’une image révélée c’est une énergie, une lumière dévoilée.

Mes 3 conseils pour se sentir mieux dans sa peau :

1 –  La connaissance de soi

Analyse ton visage, ton corps. Note les points que tu aimes et ceux que tu apprécies moins. Définis les couleurs que tu aimes porter, les styles qui te conviennent, ceux que tu ne porterais pas. Demande toi si ton style actuel représente bien ta personnalité et si ce n’est pas le cas, trouve comment tu pourrais améliorer cela.

2 –  Ton entourage

Examine comment ton entourage te considère. Les gens qui t’entourent sont-ils bienveillants ? Te donnent t’ils des conseils avisés ? Avoir un entourage – amis, famille ou même dans l’univers professionnel –  qui te rabaissent, va jouer un rôle sur ta confiance en toi. Sois sure de t’entourer de gens qui veulent te voir heureuse et éloigne toi des gens frustrés.

3 – Sois ta meilleure amie

La manière dont tu te parles, à toi-même, est la clé. Si, tous les jours, cette petite voix intérieure te rabaisse et te dit des mots blessants, tu ne pourras pas aller bien. Demande toi si ce que tu te dis, tu le dirais à ta meilleure amie. Si ce n’est pas le cas, change ta manière de te parler. Toi seule, sait par quoi tu es passée et les épreuves que tu as traversées. Tu dois trouver le respect et l’empathie dans tes propres yeux avant même de les chercher dans les yeux de quelqu’un d’autre.

Voilà, je te remercie de m’avoir lue, j’espère que mes mots et conseils ont raisonné en toi et que, même d’une manière infime, j’ai pu t’être utile. Si tu aimerais échanger, je te propose de me rejoindre sur Instagram @i_am.monica – où je parle aussi mode et tendances :

– ou sur mon site: 

www.changebymonica.com

Avec toute ma bienveillance,

Monica




Vos réponses à ma story

Retrouve-moi sur Instagram pour de nouvelles aventures en cliquant ici

Fanny